Sherlock Holmes : L’escarboucle bleue – CONAN DOYLE Arthur

Sherlock Holmes : L’escarboucle bleue – CONAN DOYLE Arthur

Résumé : Quand le commissaire nous eut quittés, Holmes prit la pierre et l’éleva à la lumière :
– Quelle jolie chose ! dit-il. Voyez comme elle brille, comme une étincelle ! Evidemment, elle est le noyau, le foyer d’un crime : comme toutes les belles pierres ! Les belles pierres sont les appâts favoris du diable. Dans les joyaux plus gros et plus anciens, chaque facette pourrait figurer un crime. Cette pierre-ci n’a pas plus de vingt ans. Elle a été trouvé dans la Chine du sud, sur un
rivage du fleuve Amoy. Ce qui la rend remarquable, c’est qu’elle offre toutes les caractéristiques de l’escarboucle, avec cette différence qu’elle est bleue, alors que l’escarboucle est rouge rubis. Déjà en dépit de son jeune âge elle possède une histoire sinistre. Songez que pour l’amour de ce charbon de deux grammes cinquante, deux meurtres, un jet de vitriol, un suicide, et plusieurs cambriolages ont été commis. Qui pourrait penser qu’un objet si délicat soit pourvoyeur de bagne et d’échafaud ? …
Après un tel discours, on ne peut que suivre les traces de Sherlock Holmes dans cette enquête : le hasard l’a mis en possession de la pierre, saura-t-il forcer la chance pour retrouver le coupable
du dernier délit qu’elle a inspiré ?

Mon avis : J’ai bien aimé les six nouvelles dans ce livre. Les différentes histoires sont raconter par watson. On le voit chaque début d’affaire promet des aventures et enquêtes si différentes, à en donner le tournis. J’ai beaucoup aimé retrouver ses deux acolytes.

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s