Sa majesté mène l’enquête / Bain de minuit à Buckingham – BENNET S.J

Sa majesté mène l’enquête / Bain de minuit à Buckingham – BENNET S.J

Résumé : L’année 2016, marquée par le référendum sur le Brexit, s’annonce difficile pour Elizabeth II : l’un de ses tableaux préférés, mystérieusement disparu de sa collection privée des années plus tôt, réapparaît dans une exposition. La reine confie à Rozie, sa secrétaire particulière adjointe, la mission de le récupérer, de préférence avec des explications. Pour couronner le tout, l’ambiance au palais de Buckingham est gangrenée par une vague de lettre anonymes.
Lorsque l’une de ses femmes de chambre est retrouvée morte, exsangue, au bord de la piscine, c’en est trop pour la souveraine, qui décide d’intervenir. Tremblez corbeaux, meurtriers, voleurs et autres pourfendeurs de la royauté : Sa Majesté mène l’enquête !

Mon avis : Enquête intéressante, mais je l’ai trouvé moins entrainante que la première enquête. Un peu plus de longueurs aussi.
Néanmoins je ne me lasse pas de me promener dans les couloirs de Buckingham et de suivre Rozie dans ses pérégrinations. J’attends le prochain avec impatience.

Sa majesté mène l’enquête : Bal tragique à Windsor – BENNETT C.J

Sa majesté mène l’enquête : Bal tragique à Windsor – BENNETT C.J

Résumé : Windsor, printemps 2016. La reine Elizabeth II s’apprête à célébrer ses 90 ans et attend avec impatience la visite du couple Obama. Mais au lendemain d’une soirée dansante au château, un pianiste russe est découvert pendu dans le placard de sa chambre, quasiment nu. Shocking!
Lorsque les enquêteurs commencent à soupçonner son personnel d’être impliqué dans cette sordide affaire, Sa Majesté, persuadée qu’ils font fausse route, décide de prendre les choses en main. Mais être reine a ses inconvénients, et notamment celui de ne pas passer inaperçue. C’est donc Rozie, sa secrétaire particulière adjointe, qui va l’aider à démêler ce sac de noeuds… God save the Queen du cosy crime !

Mon avis : Faire mener une enquête policière à la reine d’Angleterre est réussi ici, on est dans les coulisses du château de Windsor, on marche à côté d’elle dans les couloirs, on s’assoit dans les salons pour prendre le thé tout en suivant de façon très discrète le déroulé de l’enquête. J’ai beaucoup aimé l’intrigue, la relation qu’a la reine avec le prince philipp est adorable on sens une vrai complicité entre eux, et on peut vraiment sentir le poids qu’à la reine par rapports à toutes ses obligations.
C’est un très bon cosy mystery que je ne regrette absolument d’avoir lu et je suis vraiment presser de lire le deuxièmes tomes dont j’ai pu lire le premier chapitre à la fin de ce premier tome et ça s’annonce déjà très fort !!!!

Mort sur le transsibérien – FARRINGTON C.J

Mort sur le transsibérien – FARRINGTON C.J

Résumé : Bienvenue à Roslazny, un petit village assoupi de Sibérie, enseveli sous la neige, engourdi par le froid.
Olga Pushkin est la garde-barrière du village. C’est elle, notamment, qui veille au bon déroulement du passage du majestueux Transsibérien, depuis la petite maison où elle vit seule avec son hérisson et son amour de la littérature. Car la littérature, c’est la grande affaire de la vie d’Olga ; et son rêve, c’est de rejoindre l’université de Tomsk – l’Oxford sibérien – et de quitter Roslazny où jamais rien ne se passe…
Mais la chape de silence et de froid qui semble congeler le village va bientôt se fissurer : lettres anonymes et petits larcins vont réveiller la rumeur de l’existence d’une Baba Yaga, ces sorcières féroces qui se cacheraient dans les immensités gelées de la taïga russe.
Et lorsqu’un touriste américain tombe du Transsibérien après avoir été égorgé, la bouche pleine de pièces de 10 roubles, l’angoisse s’empare de Roslazny. Un deuxième mort, et c’est la panique dans le village ; d’autant plus que l’inspecteur en charge de l’enquête, l’énigmatique et boudeur Vassily Marushkin, se retrouve emprisonné par son machiavélique supérieur, l’inspecteur-chef Babikov.

Alors Olga va devoir mener elle-même l’enquête, d’abord pour disculper Vassily, puis pour comprendre qui sème ainsi le trouble à Roslazny. Mais le temps presse, et les pistes semblent se perdre dans la brume qui encercle le village…

Mon avis : Bon premier roman, j’ai adoré le personnage principal, Olga, qui est un personnage féministe est très sympathique. le décor de Roslazny est magnifiquement décrit par l’auteur. L’histoire a de très bon rebondissements et j’ai bien aimé la plume de l’auteur. Cependant il y a quand même des petites longueurs par-ci par-là, mais je suis quand même presser de retrouver Olga pour une nouvelle aventure dans cette Sibérie relativement froide.