Retour à rédemption – GRAHAM Patrick

Retour à rédemption – GRAHAM Patrick

Résumé : Vingt ans après avoir purgé sa peine à Rédemption, camp de redressement pour mineurs, Peter Shepard renoue avec son passé comme on reçoit un coup de couteau en plein cœur. Le brillant avocat d’affaires de San Francisco pensait avoir tiré un trait définitif sur ce sinistre établissement. Le meurtre de sa famille lui fait douloureusement retrouver la mémoire.

Mon avis : Troisième roman que je lis de cet auteur, qui est percutant, touchant, choquant, émouvant et je pourrais continuer comme cela longtemps.

Des enfants qui vont avoir un début de vie brisé, on va souffrir avec eux et on va aussi compatir pour eux parce qu’une partie de leurs vies ne va pas du tout être simple et bien sûr il vont en avoir des séquelles à la suite de se qu’ils auront subit.

Te tenir la main pendant que tout brûle – GUSTAWSSON Johana

Te tenir la main pendant que tout brûle – GUSTAWSSON Johana

Résumé : Si vous n’avez pas la force brute et que personne ne vous entend, il vous reste d’autres voies…
Lac-Clarence, Québec, 2002. Maxine Grant, inspectrice et mère célibataire dépassée, est appelée sur une scène de crime affreuse.
L’ancienne institutrice du village, appréciée de tous, a massacré son mari, le lardant de coups de couteau.

Paris, 1899. Lucienne Lelanger refuse d’admettre la mort de ses filles dans un incendie. Elle intègre une société secrète dans l’espoir que le spiritisme et la magie noire l’aideront à les retrouver.
Lac-Clarence, 1949. La jeune Lina vit une adolescence
mouvementée. Pour la canaliser après l’école, sa mère lui impose de la rejoindre à la Mad House, la maison de repos où elle travaille.

Lina y rencontre une étrange patiente, qui lui procure des conseils pour le moins dangereux…

Mon avis : Waouh est la première chose que j’ai envie d’écrire, car se livre ma laissé sans voix. Trois femmes, trois époques différentes, un meurtre, quel lien entre tout ça et bien on le découvre au fur et à mesure de l’histoire, qui est vraiment très bien amener par l’autrice.
J’ai dévoré ce bouquin, j’ai vraiment aimé ou l’autrice m’a amener et les différentes révélations mon permis de reconstituer le puzzle et cette fin dont je ne m’attendais absolument pas ma complément renversé et mis le cul par terre.
C’est toujours un aussi grand régale pour moi de lire cette autrice et vivement le prochain.

Les marécages – LANSDALE R. Joe

Résumé : Texas, 1933. La Grande Dépression s’éternise. Quand le jeune Harry Collins et sa petite soeur découvrent le cadavre sauvagement mutilé d’une femme noire dans un marais, la peur s’empare de leur village. Et quand le corps d’une Blanche est retrouvé peu après, Harry ne peut qu’assister impuissant au lynchage d’un innocent par les membres du Klan local. Aidé de sa soeur, Harry décide de partir à la recherche du vrai meurtrier et s’enfonce dans les profondeurs du bayou, là où les ténèbres règnent…

Mon avis : Dans cette histoire nous sommes emporté au Texas en 1933, la grande dépression Américaine s’éternise. Nous allons faire la connaissance de la famille Collins et plus particulièrement de Harry Collins qui avec sa sœur vont découvrir le premier cadavre d’une femme et d’une longue série d’autres meurtres de femmes.

On va être entraîner par la plume de l’auteur et par Harry avec qui l’on va enquêter pour comprendre qui peut bien tuer toutes ses victimes. Et il y a une fin explosif quand on comprend qui est responsable de toute cette histoire.

J’ai aimé absolument tout les personnages de l’histoire et surtout le petit Harry qui malgré lui devient un homme beaucoup plus vite que prévu avec tout ce qui arrive dans sa vie et dans son village.

Une Forêt obscure – MITCHELLI M. FABIO

Résumé : Lorsqu’en mai 2010 le corps d’une adolescente de Juneau, en Alaska, est retrouvé aux abords de la légendaire forêt de Tongass, le capitaine de police Jake Nelson ne peut imaginer qu’il s’agit de celui de sa fille.
Deux ans plus tard, à Montréal, Luka Ricci torture des animaux et diffuse les images sur le Web. Porté par sa folie, il franchit alors une étape et assassine son amant à coups de pic à glace. Louise Beaulieu, une jeune enquêtrice borderline accro au poker, est en charge de l’affaire. Mais elle est loin de se douter qu’elle va devenir le pion d’un jeu d’échecs, manipulé par le tueur en série Daniel Singleton du fond de sa cellule.
En parallèle, à Juneau, deux jeunes filles sont découvertes en état de choc, comme pétrifiées, au bord de la route qui longe la forêt de Tongass. Sous les ordres de Jake Nelson, le lieutenant Carrie Callan prend en main le dossier et va très vite réaliser que certains secrets doivent rester enfouis à jamais. Les deux affaires finiront par se rejoindre, menant Louise et Carrie sur une seule et même piste : une terrifiante affaire de mœurs avec prostitution, pédophilie, tortures et séquestrations.

Mon avis : Dans ce thriller on n’y retrouve de la peur, du glauque, des secrets dans une histoire pleine de rebondissements. On voyage entre Juneau en Alaska et Montréal au Canada ou deux histoires se déroulent qui n’ont apriori rien en communs et pourtant au fur et à mesure les pièces du puzzles se mettent en place.

Fabio Mitchelli s’inspire de deux affaires réelles de tueurs en série pour mêler fiction et réalité. Des personnages touchant aux personnages beaucoup plus sombre les histoires s’alternent, se croisent dans ce roman choral passionnant mêlant prostitution, pédophilie, séquestration, tortures, meurtres…

Trilogie 93 – NOREK Olivier

Résumé : Trilogie 93, l’édition collector suivie de Ultra Noir, trois nouvelles d’Olivier Norek pour la première fois réunies.Vous allez vivre à travers ces pages ce que d’autres,flics, criminels, victimes, ont vécu en réalité.Vous allez découvrir un universdont vous n’imaginiez pas la violence.Vous n’êtes pas un simple lecteur,vous êtes un membre de l’équipe.TROIS ENQUÊTES ULTRARÉALISTES, PARFOIS RÉELLES,ÉCRITES PAR UN CAPITAINE DE LA PJ.UNE IMMERSION TOTALE DOPÉE À L’ADRÉNALINE.Suivie de ULTRA NOIR, trois nouvelles pour la première fois réunies.

Mon avis : Je connaissais l’auteur grâce à son livre surface, et comme je n’avais entendu que du bien de sa trilogie, je me suis empressé de l’acheter et quel bon choix j’ai fait c’est un super livre avec trois histoires très bien racontées, des chapitres très courts et une très belle plume. On monte crescendo dans c’est trois histoires qui nous montre ce qu’il peut y avoir de plus horrible chez l’être humain.

Et à la fin l’auteur nous offre 3 nouvelles qui peuvent nous faire voir le côté très sombre de l’auteur. Moi spécialement la première nouvelle ma littéralement glacé le sang.

Jeu de peaux – SHUTTERBERG Anouk

Résumé : 2019. À trente-trois ans, Juliano Rizzoni est un jeune peintre prodige encensé par la scène artistique contemporaine internationale.
Jet-setter et jouisseur à l’extrême, il affole autant les Unes des tabloïds que les galeries prestigieuses du monde entier.
Initié au Japon à la technique du tatouage Irezumi, aussi violente qu’ancestrale, il signe dix tatouages d’art sur le dos de ses amant(e)s.
L’affaire prend une tournure inquiétante lorsque les peaux tatouées sont déposées anonymement chez Sotheby’s Paris pour une mise aux enchères hors norme.
En l’absence de corps, le commissaire Stéphane Jourdain et l’inspectrice Lucie Bunevial, sont saisis de l’enquête pour homicides multiples….
Une affaire sanglante et terrifiante qui les mènera d’un bout à l’autre de la planète dans le milieu de l’art contemporain.

Mon avis : Dans ce livre on parle de l’art du tatouage. Julianno Rizzoni est un jeune peintre prodige, encensé par la scène artistique contemporaine.
Il a signé dix tatouages d’art sur le dos de ses amant(e)s.
Lorsque ces peaux tatouées sont déposés anonymement chez Sotheby’s Paris pour une mise aux enchères hors normes.
L’absence de corps va entraîner une enquête sanglante et terrifiante.
Sujet de l’autrice très bien choisi avec une intrigue parfaitement maîtriser du début à la fin. Des personnages très bien décrit avec leurs caractères, leurs passés et avec aussi leurs origines sociales.
Des scènes de crimes bien décrites, assez glauques surtout quand on essaye de ce les imaginés.
Une autrice avec une très belle plume qui nous plonge dans la folie humaine et de plus l’auteur nous fait voyagé de Paris au japon pour que l’on puisse comprendre le dénouement de toute cette histoire.
C’est à la fin que ce thriller prend toute sa dimension avec un retournement total de situation qui nous amène à reconsidérer le récit sous un angle nouveau.
Un très bon moment de lecture.

1991 – THILLIEZ Franck


Résumé : La première enquête de Franck Sharko !
En décembre 1991, quand Franck Sharko, tout juste sorti de l’école des inspecteurs, débarque au 36 quai des Orfèvres, on le conduit aux archives où il est chargé de reprendre l’affaire des Disparues du Sud parisien. L’état des lieux est simple : entre 1986 et 1989, trois femmes ont été enlevées, puis retrouvées dans des champs, violées et frappées de multiples coups de couteau. Depuis, malgré des centaines de convocations, de nuits blanches, de procès-verbaux, le prédateur court toujours.
Sharko consacre tout son temps à ce dossier, jusqu’à ce soir où un homme paniqué frappe à la porte du 36. Il vient d’entrer en possession d’une photo figurant une femme couchée dans un lit, les mains attachées aux montants, la tête enfoncée dans un sac. Une photo derrière laquelle a été notée une adresse, et qui va entraîner le jeune inspecteur dans une enquête qui dépassera tout ce qu’il a pu imaginer…

Mon avis : On parle de vaudou, de pédophilie, de magie dans ce livre chose que l’on a sûrement déjà lu dans beaucoup d’autres livres écrit par d’autres auteurs. Mais Franck Thilliez à une telle façon de raconté les choses, de nous faire plongé dans son univers pleins de noirceur qu’on ne peut que tomber tête la première.
J’ai aimé me retrouvé en 1991, avec Franck Sharko le personnage récurrent de franck Thilliez ou on va le voir tout jeune flic débarqué au 36 quai des Orfèvres. Franck Sharko va devoir faire ses preuves pour une première enquête qui va le plongé dans un autre monde, une première enquête bien sordide que tout jeune enquêteur rêverait d’avoir sauf que le rêve va ce transformer en cauchemar au fur et à mesure des révélations faites.
Franck Thilliez est un maître du thriller avec une qualité qui est toujours au rendez-vous et il m’a spécialement régalé avec son histoire donc si vous n’avez jamais lu cet auteur n’hésité pas lancez-vous!!!!!

Sérial Bomber – POBI Robert

Résumé : Un beau soir d’octobre à New York. Privatisé à l’occasion d’un gala, le musée Guggenheim accueille 702 convives, la plupart membres des élites du pays. Une explosion les tue tous, sans discrimination.
Un attentat d’une telle précision ne saurait être le fruit du hasard et le FBI est immédiatement débordé par le nombre extravagant des victimes, des profils à comparer, des dossiers à recouper. Il fait appel à Lucas Page, un ancien agent pour l’heure astrophysicien et professeur d’université. Atteint d’une forme du syndrome d’Asperger, il est capable de  » lire  » la scène d’un crime comme s’il y avait assisté, de compulser des données d’un seul coup d’œil. Lui seul semble à même d’arrêter le serial bomber avant qu’il ne frappe encore.
Une nouvelle enquête de Lucas Page, le génial héros de Robert Pobi, qui a fait une irruption remarquée dans le monde du thriller avec City of windows.

Mon avis : J’ai adoré retrouver Lucas page notre ancien agent du FBI qui cette fois ci va être appeler pour une explosion qui a eu lieux dans le musée du Guggenheim à New York, une explosion qui à fait plus de 700 victimes.

Et à cause ou grâce à son syndrome d’asperger il va tout de suite voir ce qui ne va pas dans cette scène de crime et c’est à partir de ce moment là que l’enquête commence et que nous allons nous plonger dans cette histoire avec un Lucas Page plus brillant que jamais.

Une série d’explosions qui nous fait tourner la tête et nous font ce poser milles et une questions en matière de suspense l’auteur nous tiens en haleine du début à la fin avec une plume magnifique des personnages que j’ai aimé retrouver. Vivement le prochain si prochain il y a on croise les doigts.

Inconditionnelles – CHARINE Marlène

Résumé : « Venez ! Elles sont là ! » La capitaine Silke Valles et son équipe viennent d’investir une maison délabrée sur les hauteurs d’Annecy. Au sous-sol, une des trois fillettes enlevées dix jours auparavant gît, inconsciente, dans une baignoire remplie de glace. Les deux autres sont recroquevillées à côté, terrifiées mais indemnes.
Le ravisseur a été abattu dans l’assaut, l’affaire est donc officiellement close. Et pourtant, insidieusement, d’indice en indice, une interrogation fait son chemin dans l’esprit de la capitaine Valles, mais aussi dans celui de Garance, Cora et Blandine, les mères des trois fillettes : et si ça n’était pas fini ?

Mon avis : J’ai eu un bon feeling avec ce livre dès les premières pages et ça à continuer comme cela du début jusqu’à la fin. L’histoire et les personnages ont été pour moi très prenant.
trois fillettes kidnappées, retrouvées dans une vieille maison, au sous-sol, sur les hauteurs de Annecy. C’est la capitaine Silke Valles et son équipe qui les retrouvent. Deux d’entre elles sont terrifiées mais saines et sauves tandis que la troisième git, inconsciente, dans une baignoire remplie de glace. Elles ont sept ans environ, et à première vue, ont été victimes d’un pédophile qui a été d’ailleurs abattu par la police. Et c’est là que le thriller est original car l’auteure va nous parler de ce qui se passe après, pour ces trois enfants, ainsi que la réaction de leurs mères. Nous allons les suivre dans leurs vies après ce drame. Les personnages sont principalement féminins mais pas que les trois mères sont très différentes, au niveau social, au niveau du caractère et de leur comportement, et situation familiale. le lecteur aura le plaisir de voir les différentes réactions de ces trois femmes.
Ce roman m’a tenu en haleine jusqu’au dernier chapitre et la fin nous donne toute satisfaction.

La chambre des morts suivi de La mémoire fantôme – THILLIEZ Franck

Résumé : LA CHAMBRE DES MORTS
La première enquête de Lucie Henebelle

Qui n’a jamais rêvé de trouver deux millions d’euros?

Cet ouvrage a reçu le Prix SNCF du polar et le Prix des lecteurs Quais du Polar

 » Mêlant destins intimes et mémoire collective, intrigue policière, contes horrifiques et terreurs ancestrales, cet ouvrage est une singulière réussite.  » Michel Abescat – Télérama

LA MÉMOIRE FANTÔME
La deuxième enquête de Lucie Henebelle

Son plus lointain souvenir a quatre minutes. Après, tout s’efface.
Elle est pourtant la seule à détenir la clé de l’énigme…

Mon avis : La chambre des morts : L’argent ne fait pas le bonheur, il se retourne contre le voleur! C’est un livre très noir, qui porte sur la noirceur du tueur.Deux hommes se retrouvent en possession d’une somme astronomique un peu malgré eux.
C’est le point de départ d’une histoire lourde et pesante malgré le décor glacial du nord.
Le conte de fée va dégénérer.
tout au long de l’intrigue on s’interroge sur le pourquoi du titre : la chambre des morts.
Qu’auriez vous fait du magot vous ?
Votre amitié aurait elle résisté ?
On retrouve la patte thilliez avec des personnages bien construits et une très bonne connaissance du sujet.
C’est cinématographique et c’est validé !

La mémoire fantôme : C’est un thriller bien réussi où la lieutenante de police est confrontée à un problème de taille, la victime n’a qu’une mémoire de 4 minutes où il faut sans cesse lui rappeler ce qu’elle oublie. Elle est aussi en proie avec ses problèmes personnels où il s’avère qu’il y a un retournement de situation inattendue à la fin.